top of page

J’accueille est dans la presse - Février 2022

Un an après le début du conflit ukrainien, J’accueille a répondu aux sollicitations des journalistes qui ont dressé le bilan de cette année hors norme en terme de mobilisation et d'accueil citoyen. Entre témoignages d’accueillis et d’accueillants, retour sur cette année 2022 qui a vu l'ouverture de 6 nouvelles villes pour notre dispositif.


21 février - Le parisien
Anastasiia, mère de famille de 40 ans, Oleksandra, lycéenne de 17 ans et Tetiana, professeure de piano de 53 ans, ont quitté leur vie d’avant pour fuir la guerre en Ukraine. De Kharkiv à Asnières, ou de Kiev à Paris, elles nous racontent leur parcours.

23 février - France Bleu
Iryna a quitté l'Ukraine dans la précipitation, deux semaines après le début de la guerre le 24 février 2022. Après plusieurs jours de voyage qui l'amènent en Pologne, puis en Allemagne, cette enseignante est arrivée à Montpellier. Elle apprend aujourd'hui le français et cherche du travail.

23 février - Le progrès
Créée en 2017, l’antenne stéphanoise de ce mouvement citoyen international aide, chaque année, près de 200 personnes réfugiées ou migrantes à s’intégrer à leur nouvelle vie grâce à un dispositif qui mêle cours de français, ateliers CV et sorties culturelles.

23 février - Midi libre
Montpellier : un an après SOS Ukraine a toujours besoin de dons en argent et en fournitures
95 réfugiés hébergés à Montpellier : L’association Singa avec sa plateforme “J’accueille” permet à des particuliers de recevoir des réfugiés de tous horizons. En 2022, le réseau a permis d’héberger 363 personnes dont 234 d’origine ukrainiennes. Elles ont été ou sont accueillies majoritairement à Montpellier (95), en Île-de-France (92) et enfin à Lyon (44).


bottom of page