top of page

Sandrine et Gaëtan & Zackaria, Razodine et Esag, l’accueil par 3




Ce sont trois rayons de soleil”. Depuis 2019, Sandrine et Gaëtan ont ouvert leur porte à Zackaria, puis à Razodine, et enfin à Esag. Ce couple, qui a renouvelé plusieurs fois son expérience d’accueil durant les 4 dernières années, ne garde qu’une image positive de ces moments de partage et de joie. “Ce ne sont que des meilleurs souvenirs, et c’est surtout cette richesse que ça apporte, cette richesse humaine”.


Entre joie de vivre et résilience, tous ont vécu ces cohabitations comme une expérience humaine sincère. Un semblant d’unité familiale durant les mois de cohabitation que Zackaria n’oublie pas. “Je suis vraiment très content d’avoir été accueilli chez vous, parce que vous êtes la seule famille qui me reste aujourd’hui en France. Je vous aime vraiment, merci beaucoup.”


Retrouvez-ici en intégralité leur histoire d’accueil !





  • Qui êtes-vous ?

Sandrine et Gaëtan : “Nous sommes Sandrine et Gaëtan, nous avons accueilli Zackaria pendant 6 mois en 2019, puis Razodine 6 mois en 2020 et Esag qui vient juste de partir de chez nous après être resté 4 mois, et on est très heureux.”


  • Quels conseils donneriez-vous à de futur·e·s accueillant·e·s ?

Gaëtan : “Si j’avais un petit conseil à donner aux accueillants ce serait de jouer, parce que le jeu permet vraiment une facilité, même si on ne parle pas toujours la même langue.


  • Qu’est-ce qui vous a le plus surpris dans ces cohabitations ?

Sandrine : “Ce qui m’étonne toujours c’est leur joie de vivre, leur niaque, quand on sait les horreurs qu’ils ont subi, l’horreur que leurs familles subissent encore dans leurs pays, et malgré ça ils continuent à se battre, à avoir cette joie de vivre. Zackaria, Razodine et Esag sont trois rayons de soleil, quand on se lève le matin et qu’on les croise ils ont toujours le sourire.”


  • Quel est votre meilleur souvenir ensemble ?

Sandrine : “Ce ne sont que des meilleurs souvenirs, et c’est surtout cette richesse que ça apporte, cette richesse humaine."


Zackaria : “Je suis vraiment très content d’avoir été accueilli chez vous, parce que vous êtes la seule famille qui me reste aujourd’hui en France. Je vous aime vraiment, merci beaucoup.



Commentaires


bottom of page