top of page

En 2023, des centaines de milliers de chambre inoccupées

En 2023, environ 1,2 million d’étudiants ne vivent plus chez leurs parents, soit autant de chambres temporairement ou définitivement inoccupées. Et si elles pouvaient continuer à être utiles ?


C’est la rentrée scolaire ! Près de 3 millions d’étudiants font leur rentrée sur les bancs de la fac ou d’une école supérieure. Pour les jeunes bacheliers, c’est souvent l’occasion de quitter le domicile familial pour rejoindre la ville abritant le cursus de leurs rêves. Alors, que faire de ces centaines de milliers de chambres désormais vides ? J’accueille propose une solution simple, des plus utiles dans un contexte de crise du logement : et si vous accueilliez une personne réfugiée le temps de quelques mois ?


En 2022, 56 179 personnes se sont vu octroyer le statut de personnes réfugiées en France. En partie hébergées dans des centres d’accueil adaptés au cours de leur période de demande d’asile, et devant quitter ces centres une fois la protection de la France obtenue, les personnes réfugiées peinent à trouver des solutions d’hébergement. C’est pourquoi chez J’accueille, les équipes mettent en lien des personnes réfugiées sans logement et des personnes ayant une chambre de libre et souhaitant accueillir quelques jours ou quelques mois. L’objectif : leur offrir la stabilité nécessaire pour gagner en autonomie, jusqu’à pouvoir accéder à leur propre solution de logement.


Partagez notre campagne :




Comentarios


bottom of page