top of page

Journée Mondiale des personnes Réfugiées 2024


Le 20 juin se tient annuellement la journée mondiale des personnes réfugiées. Chaque année, et particulièrement en 2024, c’est l’occasion pour J’accueille de faire parler d’elle dans la presse. Retrouvez toutes nos apparitions dans les médias !



France 3 Occitanie – 20 juin


A 12min 44 retrouvez un reportage sur J’accueille. Découvrez le quotidien de Lara, chargée de programme à Toulouse mais surtout celui de Mahdi, Afghan de 23 ans, et Nadine. Ils vivent ensemble depuis 5 mois à Blagnac, dans la maison de Nadine.




Via Occitanie – 20 juin


Ali, 22 ans, est arrivé en France il y a à peine 2 ans. Étudiant en économie en Afghanistan, il a fui seul le régime des talibans. A Montpellier, il obtient le statut de réfugié et prend des cours de français à l’université. A la rentrée, il reprendra ses études d’économie. Depuis 6 mois, il est hébergé par une famille qui a fait les démarches pour accueillir sous son toit une personne réfugiée.

 



France Bleu Montpellier – 20 juin


Mathilde, chargée du programme J’accueille à Montpellier a présenté l’association en direct sur France Bleu Montpellier. Actuellement, une dizaine de réfugiés sont hébergés par des Héraultais via l'association. L'antenne met en relation des Héraultais qui ont de la place chez eux et des personnes réfugiées qui ont besoin de trouver un toit pendant quelques mois.




France 3 Lyon – 20 juin


Benoît, Aziz et Asmat habitent en colocation depuis quelques mois. L'un disposait de chambres libres, les deux autres arrivaient d'Afghanistan et cherchaient un logement. Ensemble, ils partagent leur quotidien à mi-chemin entre leurs deux cultures, grâce à l'association "J'accueille".




France 3 Nantes – 20 juin


Lorsque les deux grandes filles de Jean ont quitté l'appartement, Jean s'est retrouvé avec deux chambres vides... et disponibles. Il met alors à disposition une chambre, à travers J’accueille, à Youssef, 28 ans, qui a fui la guerre au Soudan.




La Marseillaise – 20 juin


La Journée mondiale des réfugiés arrive dans un contexte politique pollué par les préjugés xénophobes. Arrivé il y a deux ans en France, Oscar, 26 ans, Camerounais, travaille en alternance dans les travaux publics et après « des hébergements temporaires par des amis » et « quelques recours à la rue pour dormir », il a posé ses affaires début juin chez Hélène et Frédéric.




La Provence – 20 juin


Depuis janvier, Haïfa, prof marseillaise de 47 ans, héberge Olena, réfugiée ukrainienne de 40 ans. Une expérience inédite pour chacune, qui enrichit Haïfa et offre à Olena la stabilité nécessaire à son intégration. Haïfa héberge Olena jusqu'à l'automne prochain dans son appartement, le temps que la réfugiée ukrainienne stabilise sa situation professionnelle pour s'installer dans son propre foyer.


Comments


bottom of page