top of page

Se sentir chez soi, ça donne cette confiance !



L’essence de J’accueille, vous le savez, c’est l’épanouissement. Permettre aux personnes réfugiées que vous accueillez, et que nous accompagnons, de révéler leurs talents dans la société française. Nous croyons en l’hébergement citoyen comme vecteur de cet épanouissement, parce les accueillant·e·s et les accueilli·e·s de notre communauté  écrivent de belles et grandes histoires, tous les jours. Les liens sociaux (amicaux, familiaux) créés, l’apprentissage de la langue, la découverte des codes-sociaux culturels français, sont autant de clés acquises grâce à l’accueil et qui contribuent à l’inclusion des personnes réfugiées.


Depuis la création de J’accueille par SINGA il y a 9 ans, la majorité des personnes accueillies relient leur “plus grande stabilité professionnelle” à leur accueil et à l’accompagnement. En 2023, 57% des personnes accueillies étaient en emploi à la sortie de leur accueil contre seulement 14,6% à l’entrée, soit une employabilité multipliée par 4 à la sortie, et qui augmente constamment les années suivantes.


Derrière ces chiffres, ce sont des personnes, des histoires, des hommes et des femmes qui, grâce à leur persévérance, leur courage et leur résilience, et grâce à l’hébergement citoyen, ont réussi à s’épanouir en France, jusqu’à se sentir ici chez elles, chez eux. Alors, en leur honneur et en cette journée internationale des personnes réfugiées, nous aimerions vous présenter Suzan.



Suzan est passionnée par les plantes. Une passion qui lui a été transmise par sa mère et dont elle a choisi de faire son métier. Ingénieure agronome en Syrie, elle rêvait depuis son arrivée en France de pouvoir recommencer à exercer son métier et sa passion. 


Pas plus tard qu’hier, elle a été acceptée dans son master en biologie végétale à l’Université Claude Bernard, ce qui lui permettra de réaliser son rêve. Cette réussite, elle en est fière car elle n’a jamais baissé les bras. 


Elle est heureuse d’avoir appris la langue, trouvé un travail (en comptabilité, parce qu’elle a de nombreuses compétences) et un logement. Son appartement c’est son cocon, “on est jamais aussi bien que chez soi”, nous dit-elle dans un français parfait, appris en un temps record.  


Suzan, nous te souhaitons tous nos vœux de réussite pour tes autres rêves ! 


PS : Suzan a été accueillie par Marc et Martine en 2021 à Rilleux-la-Pape, dans le Rhône.


En ces temps d’incertitude, ouvrons nos portes.




Comentários


bottom of page